chère camille,
lorsque j'ai reçu votre commentaire hier soir tard, alors qu'en admirable maman qui se consacre à ses enfants je finissais de coudre quelques petits tricots pour la poupée de ma dernière, j'ai d'abord eu envie de vous demander après quel enfant j'aurais dû me faire ligaturer les trompes ou mon mari avoir une vasectomie pour être bien certains d' arrêter de procréer... l'aînée, comme en chine? ou bien le deuxième pour assurer un minimum le renouvellement de la population vieillissante en france?

et je me suis couchée là dessus. un peu blessée, non par la haine, parce qu'effectivement je n'en ai pas ressenti, mais par le mépris. celui avec lequel vous sembliez juger mon comportement irresponsable de poule pondeuse qui va égoïstement mettre au monde un pollueur supplémentaire.

et ce matin, en relisant vos mots, j'ai lu cette phrase sur laquelle j'étais trop vite passé hier... "Je suis juste une lectrice anonyme (dont l'opinion compte bien peu) une jeune femme de 25 ans (un peu idéaliste peut-être), bientôt maman, qui aurait aimé une grande famille". qui vous demande de vous sacrifier en vous faisant croire que c'est pour le bien de la planète?! je vous souhaite camille cette grande famille. je vous souhaite d'avoir suffisamment foi dans la vie et l'avenir pour venir déposer des enfants dans ce monde qui questionne. notre terre en a sans doute autant besoin que de gens qui coupent leur robinet d'eau quand ils se brossent les dents matin et soir.

en réponse à camille qui m'a laissée hier soir ce commentaire :
Encore un nouveau bébé ?
Je suis juste une lectrice anonyme (dont l'opinion compte bien peu) une jeune femme de 25 ans (un peu idéaliste peut-être), bientôt maman, qui aurait aimé une grande famille, mais qui garde en tête les propos de l'ONU, d'il y a environ un mois, qui disaient que si nous voulions tenter de préserver le monde pour les générations futures, il faudrait réduire la natalité (oui, en Europe aussi). Aucune haine, bien sûr, ils sont si beaux vos enfants, juste le même sentiment que m'inspirent ceux qui laissent couler l'eau en se brossant les dents, ou qui laissent le moteur de la voiture allumé le temps que le pare-brise se dégivre tout seul. Vous vous donnez entièrement à vos enfants, c'est admirable, mais...