DSC_0001

gaspard, qui a eu 5 mois il y a trois jours, change énormément. 
ses vocalises se développent et se nuancent.
son petit corps est capable de plus en plus de mouvement. il n'attend plus qu'on lui propose des choses à regarder / à toucher, il essaie d'aller les chercher. et pour attendre son but, il commence à ramper. et il y met une volonté hallucinante!
l'autre jour, je l'ai retrouvé au milieu de sa chambre. il était tranquillement en train de regarder ce nouveau point de vue, visiblement très content. heureusement j'avais tapissé le sol avec un espèce de boutis...

j'étais très dans la stimulation avec les autres. et je me délecte aujourd'hui à observer, parfois d'un peu loin pour ne pas le déconcentrer, ce petit bonhomme qui se développe très bien sans mes sollicitations. à moi de répondre aux devinettes de ses besoins, et d'adapter l'environnement pour qu'il y trouve exactement ce qu'il lui permettra de se nourrir.

je suis en train de lire le concept du continuum - à la recherche du bonheur perdu, de jean liedloff. sand a fait un billet très intéressant sur le monde des enfants à ce propos. et je me souviens à quel point je suis parfois allée contre ma nature de mère en lâchant mes tous-petits trop tôt, en me forçant aussi à n'être centrée que sur eux alors qu'ils auraient eu besoin de me voir vivre une vie d'adulte, et que moi j'aurais eu besoin d'être quelqu'un d'autre qu'uniquement leur mère. dans mon milieu, les enfants ne vivent pas avec les adultes parce qu'ils gênent, ils sont bruyants, . on dit "chacun à sa place!" mais je suis convaincue que s'ils avaient l'habitude de vivre au milieu des adultes, les enfants auraient nettement moins besoin de se comporter comme le centre du monde, et seraient tout à fait capables d'être des éléments d'un ensemble qui pour être harmonieux a besoin de respect des autres, quels qu'ils soient... (humm.... est-ce que c'est bien clair ce que j'écris?)

en ce moment, ça bouge! et je trouve ça passionnant, même si très remuant, de mettre à plat des croyances et de vérifier si aujourd'hui elles ont lieu d'être ou pas pour moi. les injonctions de mes parents et autres éducateurs s'estompent pour laisser la place à ma voix et à ce que je perçois comme juste. et je me sens de plus en plus LIBRE! (et qu'est-ce que c'est bon!)