Photo_697

cette grande fille-là me bluffe...
la vie n'est pas forcément simple quand on est l'aînée de 6, qu'on est seule avec sa maman pendant la semaine parce que son papa est beaucoup dans les avions, qu'on est une ado de 14 ans tout mouillés. mais elle tire son épingle du jeu avec une adresse et une détermination qui me touchent tellement...
son premier bulletin de troisième est excellent; et être première de sa classe ne l'empêche à aucun moment de se demander avec beaucoup de gravité avec quel vernis elle va se tartiner les orteils, ou si l'eye liner est mieux que le khôl.
elle prend sa vie à bras le corps, décidée à avancer et à aller tutoyer ses rêves, avec la conscience que ce sera difficile, qu'il va falloir bosser, que ça ne va pas être drôle tous les jours. je la revois encore, arrivée en belgique dans une classe bilingue alors qu'elle ne l'était absolument pas, serrer les poings et sécher ses larmes d'un coup de manche en disant "je vais y arriver je vais y arriver je vais y arriver".  elle ne pleure pas aujourd'hui, mais elle a décidé d'être journaliste. de rentrer à sciences po. puis à l'ESJ.
et elle a le temps de changer quinze fois d'orientation! mais quand elle décide, elle met tout en oeuvre pour que ça marche. elle cherche des stages. elle regarde les infos sur arte. elle écrit pour s'entraîner. elle lit en anglais. elle projette un stage à hong kong; pas d'auto-censure, pas de "j'y arriverai pas c'est pas pour moi".
cette personnalité bien trempée n'est pas toujours facile à vivre au quotidien. mais j'admire chez elle cette force de croire que c'est possible. et cette capacité à mobiliser toutes ses ressources pour atteindre son but.
et j'en prends de la graine. on apprend tellement de nos enfants...