DSC_0024

c'est comme tout c'était c'était donné rendez-vous au même moment. l'ouverture de little zesth". les choix professionnels de misterx qui conditionnent aussi notre vie, et un éventuel déménagement. les questionnements concernant les enfants et les recherches du meilleur environnement pour chacun, et les tests, et les spécialistes à consulter. et le temps qui presse... qui me presse, alors que je voudrais justement qu'il s'allonge pour laisser mûrir.
je me réfugie dans mon atelier pour faire l'autruche dans mon tas de tissus et de laine.
j'essaie de recontacter l'essentiel. l'épanouissement de chacun. l'esprit de famille.
je tangue entre partir et rester. partir, parce qu'il y a là bas des promesses d'amitié, de culture, de grande ville prête à offrir des trésors. et 5mn plus tard, rester. parce que la classe montessori, les ados en besoin de stabilité, la maison que j'aime, mais ah! cette petite ville dans laquelle je me morfonds parfois d'ennui... oui mais va trouver une maison pour 8 personnes accessible financièrement dans une grande ville? ou alors à la campagne, mais si c'est pour faire le taxi... et puis c'est pour trois ans, alors repartir encore ailleurs dans si peu de temps, est-ce que ça vaut le coup?
savoir reconnaître ce qui sera le mieux pour les enfants, sans s'oublier soi-même...
on a jusqu'à lundi matin pour décider... c'est trop dur... je veux que le temps s'arrête là maintenant...